Notre magazine
S'abonner au magazine
Publi-rédactionnel
Programme MammoNext Mammographie et confort patient : retour d’expérience d’un manipulateur Publié le 1er octobre 2016 à 00h00
Dernière modification le 28 septembre 2016 à 16h58


Un nouveau mammographe de GE Healthcare a été installé en première mondiale à Gustave Roussy il y a quelques semaines. Jean-Baptiste Brunet, manipulateur référent en sénologie à Gustave Roussy, explique son travail dans le programme MammoNext, et l’arrivée du nouveau Senographe PristinaTM dans son département. Un partage d’expérience où confort patient et ergonomie sont indispensables et indissociables pour améliorer la prise en charge des patients.


Quelles sont les spécificités de Gustave Roussy et de votre pratique en mammographie ?

Gustave Roussy est un institut spécialisé dans le traitement du cancer. Il est particulièrement reconnu en Europe pour sa prise en charge du cancer du sein. Avec son plateau technique d’imagerie centré sur le patient et la qualité de diagnostic, Gustave Roussy est à la pointe de l’innovation. Le « Diagnostic en un jour » illustre cet effort : le lundi, toutes les patientes accueillies pour faire des examens repartent le jour même avec leur diagnostic complet ! Aujourd’hui, notre activité est partagée entre la mammographie/échographie et l’interventionnel. Il s’agit respectivement du suivi du cancer à 6 mois, 1, 2 ou 5 ans avec un contrôle régulier des micro-calcifications, et de la partie interventionnelle avec les repérages pré-opératoires, les biopsies et les cytoponctions.

Qu’est-ce que le projet MammoNext et quel est le rôle de Gustave Roussy dans ce programme ?

C’est un consortium qui regroupe Gustave Roussy, GE Healthcare et d’autres partenaires dans la création de la mammographie de demain. Mais c’est aussi et surtout un véritable échange ! Gustave Roussy apporte son expérience et son expertise sur sa pratique de la mammographie et de la biopsie. Des techniciens de GE Healthcare sont ainsi venus se former chez nous pour savoir ce dont nous avions besoin et les utilisations que nous souhaitions faire du nouveau mammographe. Ensuite, nous avons suivi le développement du nouveau mammographe et l’avons testé sur le site de GE Healthcare à Buc (78 - Yvelines).

Quelles étaient vos attentes en tant que manipulateur radio par rapport à ce nouveau mammographe ?

Mes attentes étaient principalement centrées sur l’amélioration et l’optimisation de ma pratique quotidienne ; le but étant de gagner du temps et de travailler dans de meilleures conditions. Pour cela, mon nouvel outil de travail, le mammographe, devait être plus pratique, plus ergonomique et plus rapide à utiliser.

Pourriez-vous décrire l’arrivée de ce nouveau mammographe, le Senographe Pristina, au sein de votre plateau d’imagerie ?

Cela s’est fait rapidement, en 2 jours d’installation. Après une après-midi de formation avec l’ingénieur d’application de chez GE Healthcare, nous étions autonomes et nous avons pu faire la première mammographie mondiale sur le Senographe Pristina le 11 août 2016.

Quelles sont les innovations de ce nouvel équipement ? En quoi vous permettent-elles d’améliorer votre pratique et la prise en charge de vos patients ?

Tout d’abord, nous avons tout de suite remarqué que le Senographe Pristina avait été développé autour de la tomosynthèse. Cette dernière a été complètement intégrée à l’équipement pour une utilisation optimale, qui nous permet de passer rapidement d’une acquisition 2D à 3D. Il y a également sur le Senographe Pristina un mode « Parking » lorsqu’on positionne le mammographe en oblique pour pouvoir dégager le tube. On ne se contorsionne plus. Cela nous permet de faciliter le positionnement des patients et contribue à l’amélioration du flux de patient. En plus, le tube revient automatiquement en position de départ pour lancer une 2D ou une 3D... Ces innovations ont un impact important pour nous !

Est-ce que ces innovations jouent sur l’interaction avec vos patients ?

Ces innovations participent à l’amélioration de notre flux de travail. Nous pouvons discuter avec nos patientes et mieux leur expliquer la procédure, en particulier la tomosynthèse.

Quel a été le retour des patients avec le Senographe Pristina ?

Les patientes nous disent que l’examen réalisé sur le Senographe Pristina est moins douloureux que leurs expériences précédentes. Nous n’avons pas changé le niveau de compression donc je pense que c’est davantage lié au positionnement plus confortable des patients grâce aux nouvelles poignées, et au potter plus plat et plus fin. Leurs muscles étant plus relâchés, la compression et l’acquisition de l’image sont simplifiées. Au-delà de l’examen, nous avons aussi travaillé sur l’environnement pour réduire l’anxiété des patientes : murs colorés, éclairages tamisés et musique douce. Le Senographe Pristina avec son design et ses lumières LED s’insère parfaitement dans cette ambiance. Les patientes ne se sentent plus à « l’hôpital » mais dans un cadre particulier. Cela permet de dédramatiser la situation et de détendre la patiente.

Recommanderiez-vous le Senographe Pristina à vos confrères ?

Oui car les innovations apportées par le Senographe Pristina contribuent à simplifier les acquisitions réalisées à la fois en 2D et en 3D.

JPEG - 1.2 Mo
« Les patientes nous disent que l’examen réalisé sur le Senographe Pristina est moins douloureux que leurs expériences précédentes », explique Jean-Baptiste Brunet, manipulateur référent en sénologie.
Photo GE Healthcare

Propos recueillis par GE Healthcare le 13 Septembre 2016 à Gustave Roussy, Villejuif (94 – Val-de-Marne).

Mentions obligatoires : Senographe Pristina 3D. Le Senographe Pristina 3D est conçu pour le dépistage et le diagnostic en mammographie. Classe : II b / Organisme Notifié : CE 0459. Fabricant : GE Medical Systems SCS, France. Veuillez toujours consulter le Manuel de l’utilisateur complet avant toute utilisation et lire attentivement toutes les instructions pour assurer l’emploi correct de votre dispositif médical. Dernière révision : 01/09/2016.

Partager cet article sur Facebook
Derniers commentaires
Manips radios, une profession de plus en plus négligée, abaissée, dénigrée et sans aucune (...)
merci de votre analyse mais ne terminez pas seulement sur le sol français, moi je (...)
Bonjour, je voulais simplement vous signaler mon mécontentement par rapport à la hausse (...)
Articles les plus populaires
Lien du mois
Mon manip-info
E-mail
Mot de passe
Retrouvez notre nouveau site internet www.docteurimago.fr