Notre magazine
S'abonner au magazine
Radiologie
Publié le 16 novembre 2011 à 09h00
Les infirmiers aussi vont vers l’échographie

Depuis la loi HPST et la possibilité de coopération entre professionnels de santé, les manipulateurs vont pouvoir progressivement pratiquer le recueil du signal échographique. C’est déjà possible au CHU de Rouen, depuis le 20 septembre dernier, date à laquelle l’agence régionale de santé de Haute-Normandie a autorisé un premier protocole dans cet établissement. Les infirmiers aussi vont pouvoir s’y mettre.

Acquisition technique des images échocardiaques

Le 18 octobre dernier, la Haute Autorité de santé s’est en effet prononcée sur un protocole de coopération entre des infirmiers diplômés d’État et des cardiologues du service des explorations non invasives de cardiologie du CHU de Poitiers. Il s’agit de laisser la possibilité aux premiers de réaliser l’acquisition technique des images échocardiaques de niveau 1 sans interprétation pour permettre l’évaluation de la fonction ventriculaire gauche.

Un intérêt de principe pour les patients

« Le collège de la HAS a reconnu l’intérêt de principe pour les patients d’un tel protocole dont les pratiques ont déjà été éprouvées dans le cadre des expérimentations dites Berland et dont les résultats […] n’avaient pas mis en évidence de difficultés particulières en termes de qualité et de sécurité de soins pour le malade », est-il expliqué dans un courrier. Toutefois, ce collège ne statue pas sur le protocole car il estime que la description des actes du protocole n’est pas clairement détaillée. La HAS se dit toutefois prête à réexaminer dans les meilleurs délais une nouvelle version du protocole, après une réécriture du protocole. Et elle propose même un accompagnement méthodologique, pour accélérer le processus.

Benjamin Bassereau
Voir aussi
Notre dossier sur l’échographie dans Manip info n° 43
Flux RSS des nos actualités Partager cet article sur Facebook

Commentaires 11 commentaires de nos lecteurs

Desiles
le 24/01/2014 à 20h52

Une profession méconnue et mal connue ?
C’est vrai, pourtant l’afppe fait bcp, on l’a vu le 17 janvier à nancy pour faire évoluer l’aspect réglementaire.
Je pense qu’il faut les soutenir.

Signaler un abus
gpev57
le 24/01/2014 à 18h01

Je n’aime pas bcp la "gué-guerre" manip-inf, si nous continuons dans cette voie, nous perdrons immanquablement.

Les protocoles de coopération se font, naturellement, entre les personnes qui travaillent ensemble depuis fort longtemps.
Les manip coopèrent avec les radiologues et c’est avec logique que ceux ci se tournent vers les manips.
Les cardiologues travaillent de concert avec les infirmières, qui sont de mieux en mieux formées. C’est encore, avec logique qu’ils se tournent vers elles, déléguant certaines de leurs taches. Ils les connaissent, ont confiance, il n’y a rien à redire.

Sauf sur le fondement de ce corporatisme d’un autre age.
C’est l’ensemble de nos études paramédicales qui est à repenser.

Signaler un abus
Niiks
le 22/01/2014 à 22h31

Le probleme c est que les ide sont la profession la plus connue et sont bcp plus reconnues que les manips. En plus de part leur grade licence de 2009 ils ont une formation de base plus pousses que nous et qui donne une credibilite. Dc on prefere delegue a eux meme si leur champs de competence reste tout ce qui est pensements injections de ttt education therapeutique ... Deja qu ils ont pleins de specialisations a faire qu ils nous laissent nos echos !

Signaler un abus
Défendons-nous !
le 22/01/2014 à 14h38

Il me semble également que cette tâche incombe aux manipulateurs. Si les IDE ont maintenant possibilité de s’orienter vers l’imagerie médicale, il serait peut être temps que les manipulateurs aient accès à certaines tâches en libéral ??! Comme dit la chaçon, "chacun sa route, chacun son chemin"... Si les professions d’IDE et manipulateurs ne font plus qu’une, je me demande où l’on va... La délégation de tâches n’est pas une mauvaise chose en soit mais elle doit permettre aux professionnels d’élargir leurs connaissances et compétences à condition que cela corresponde à leur formation initiale...
Mon DRH m’a récemment fait entendre que la profession de manipulateur n’est pas assez connue et reconnue. Je pense qu’il a raison. Peut être devrions encore plus communiquer et nous manisfester afin de nous faire entendre ?

Signaler un abus
Manip en CDD
le 15/01/2014 à 18h00

Encore du travail volé au manipulateur radio...
Mais bon c’est déjà le cas dans les blocs où parfois IBODE, IDE, AS,... se servent des amplificateurs de briance à la place du manip.

Signaler un abus
elemmakil
le 15/01/2014 à 10h27

a quand un protocole de cooperation pour que les manips puissent aller faire des toilettes et des pansements en liberale ???
du grand n’importe quoi...

Signaler un abus
cameleon11
le 12/01/2014 à 18h29

Félicitations à ces infirmiers !
Tous comprennent ce qu’ils font, la preuve...
Un jour, juste une compétence à valider.

Signaler un abus
Etudiante Manip
le 27/12/2012 à 14h12

Si une activité concerant l’imagerie médicale doit être léguée, elle devrait l’être aux Manipulateurs et non aux infirmiers ,on est plus à même d’être compétant dans cette tâche. Chacun son travail, chacun dans son métier !

Signaler un abus
LOLilol
le 19/12/2012 à 21h55

Mais ou va t’on ? Elles ne comprennent déjà pas ce qu’elles font, alors pour des échographies ..

Signaler un abus
goodluck
le 19/11/2011 à 13h22

Du grand n’ importe quoi ...

Signaler un abus
doudou35
le 17/11/2011 à 23h21

et on laisse faire ? ....

Signaler un abus
Derniers commentaires
Manips radios, une profession de plus en plus négligée, abaissée, dénigrée et sans aucune (...)
merci de votre analyse mais ne terminez pas seulement sur le sol français, moi je (...)
Bonjour, je voulais simplement vous signaler mon mécontentement par rapport à la hausse (...)
Articles les plus populaires
Lien du mois
Mon manip-info
E-mail
Mot de passe
Retrouvez notre nouveau site internet www.docteurimago.fr