Notre magazine
S'abonner au magazine
Profession
Publié le 3 août 2016 à 08h00
« Maintenant, je me sers de l’hypnose naturellement »

Nathalie Pommier est manipulatrice en radiothérapie au centre de cancérologie Paris-Nord de Sarcelles (Île-de-France). Elle suit actuellement une formation en hypnose médicale à l’Institut français d’hypnose. Elle relate à Manip info son retour d’expérience.

Manip info / Vous suivez une formation à l’hypnose. Pourquoi avez-vous fait ce choix ?

Nathalie Pommier / Je voulais suivre cette formation à l’hypnose pour que les patients qui viennent se faire traiter pour leur cancer souffrent moins et soient plus détendus. Je voulais les aider dans le cas de claustrophobie ou de positions douloureuses sur la table de traitement. Le centre de cancérologie Paris Nord a comme projet d’apporter plus de confort aux patients, afin de les aider à mieux vivre leur traitement et ses effets secondaires (nausées, érythèmes, etc.).

M. I . / Comment se déroule cette formation ?

N. P. / J’ai commencé la formation en février 2016. Elle s’effectue sur 2 ans. J’ai suivi une première session d’initiation d’une semaine puis je suis 5 autres modules de 2 jours, répartis dans l’année, soit 15 jours par an. L’an prochain, je suivrai 10 jours de formation dans l’année. Nous sommes formés par des psychologues, des infirmiers et des médecins qui pratiquent tous l’hypnose dans le cadre de leur métier. Nous étudions différents thèmes comme la prise en charge de la douleur, la prise en charge du patient dans l’urgence… La journée de formation se termine toujours par des exercices durant lesquels nous mettons en pratique ce que nous avons appris au cours de la journée. Nous demandons conseils au formateur et nous pouvons également échanger sur les difficultés rencontrées. M. I . / Qu’avez-vous appris qui vous semble le plus important ou le plus utile ?

N. P. / Je me sers de l’hypnose pour détendre les patients, leur apporter du confort au quotidien pour qu’ils suivent leur traitement dans les meilleurs conditions possibles. L’hypnose conversationnelle me sert également lors de la pose de perfusion.

M. I . / Comment s’est passé votre retour à votre poste ? Avez-vous pu mettre rapidement en application ce que vous avez appris en formation ?

N. P. / Grâce à l’intérêt pour l’hypnose des soignants et de la direction du centre de cancérologie Paris Nord, j’ai eu l’occasion de mettre en pratique mes premiers apprentissages rapidement. Nous avions un patient stressé et angoissé. Il ne pensait pas pouvoir rester sous le masque thermoformé. Nous étions pessimistes quant à la suite de son traitement. Je l’ai accompagné lors des premières séances de radiothérapie. J’ai pratiqué ma première séance d’hypnose dans la salle de radiothérapie, que j’ai poursuivie par l’interphone durant la séance de traitement. La séance s’est bien déroulée. Nous avons procédé ainsi deux fois puis j’ai aidé le patient à puiser dans ses propres ressources dans le but de pratiquer l’autohypnose. Il a ainsi pu terminer son traitement de manière sereine et sans que je sois présente à chaque séance. J’ai ainsi pris confiance. J’ai aidé ensuite une patiente angoissée dans la vie de tous les jours. J’ai mis en place des séances d’hypno-relaxation et je lui ai appris à faire des exercices d’autohypnose afin qu’elle puisse se détendre quand elle en ressent le besoin.

M. I . / Des plages horaires sont-elles dédiées à l’hypnose ? Comment se passe la mise en pratique ?

N. P. / Actuellement, je m’arrange pour être présente quand les patients ont besoin de séances d’hypnose. Je me libère pour être présente lors de la séance, j’échange donc ma place avec un collègue. Pour l’instant, tant que je n’ai pas fini ma formation, il n’y a pas de plages dédiées à l’hypnose. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre avant de pratiquer l’hypnose sur une vacation complète. Les collègues qui voient des personnes stressées leur parlent de moi et je m’arrange alors pour les voir et leur proposer l’hypnose. Maintenant, je me sers de l’hypnose naturellement lorsque je suis en poste. Le projet du centre de cancérologie Paris Nord est de mettre en place une vacation dédiée à l’hypnose comme soin de support.

M. I . / Quels sont les retours des patients, des manipulateurs et des médecins ?

N. P. / Nous avons des retours positifs des patients, les collègues proposent l’hypnose aux patients qu’ils sentent angoissés et les médecins du centre leur en parlent également lors des consultations. Pour l’instant, il n’y a que du positif.

Virginie Facquet
Flux RSS des nos actualités Partager cet article sur Facebook

Commentaires 3 commentaires de nos lecteurs

Gamze
le 05/04/2017 à 07h52

Le Dr Okojie Herbal Centre m’a guéri du cancer de la petite cellule au cancer des herbes, je l’ai acheté, après avoir subi une chimiothérapie et un rayonnement sans solution. Dr Okojie utilise à la fois des pouvoirs de guérison surnaturels et des herbes naturelles pour guérir de nombreux types de maladies. _ Contactez-le pour obtenir votre propre cure à base de plantes pour tout type de maladies, en envoyant un courriel à drokojieherbalhome gmail.com ou visitez sa page Facebook à l’adresse suivante : drokojieherbalcenter

Signaler un abus
Kitkathy
le 05/08/2016 à 21h46

Extraordinaire ! Moi aussi je m’en sers dans ma pratique et c’est génial !!! Par contre, j’ai juste suivi une seule semaine et un jour de retour sur expérience et je me lance. Ça fonctionne très bien mais il faut chercher dans ses propres ressources et c’est assez épuisant mais c’est tellement gratifiant d’avoir réussi à mettre en confiance les patients, que la fatigue (due peut être à mon manque d’expérience) est très vite oubliée.

Bonne continuation !

Signaler un abus
Ancienne patiente
le 03/08/2016 à 22h47

Quelle excellente initiative ! J’ai eu de la radiothérapie pour un cancer du sein il y a 16 ans. J’ai trouvé le traitement beaucoup moins traumatisant que la chimiothérapie mais je comprends très bien le stress et le sentiment de claustrophobie des patients qui doivent porter un masque thermoformé .
Il est tout à l’honneur du centre de cancérologie du Nord de penser au confort /réconfort des patients.

Signaler un abus
Derniers commentaires
Manips radios, une profession de plus en plus négligée, abaissée, dénigrée et sans aucune (...)
Le Dr Okojie Herbal Centre m’a guéri du cancer de la petite cellule au cancer des (...)
merci de votre analyse mais ne terminez pas seulement sur le sol français, moi je (...)
Articles les plus populaires
Lien du mois
Mon manip-info
E-mail
Mot de passe
Retrouvez notre nouveau site internet www.docteurimago.fr